Grève SNCF : le Medef Côte-d’Or mène une enquête auprès de ses adhérents et les incite à covoiturer

Communiqué de presse
Dijon, le 12 avril 2018 
Afin de mesurer l’impact de la grève de la SNCF sur les entreprises, et face à la demande des Pouvoirs Publics de quantifier le préjudice financier, le Medef Côte-d’Or a mené une enquête flash auprès de ses adhérents du 9 au 12 avril. 55 chefs d’entreprise de différentes tailles et secteurs d’activité y ont répondu. Certains subissent des impacts financiers conséquents, parfois de plusieurs dizaines de milliers d’euros.
Profil des 55 répondants :

  • Services : 25
  • Industrie : 18
  • BTP : 6
  • Commerce : 5
  • Transport : 1
  • 0-9 salariés : 17
  • 10-49 salariés : 24
  • 50 salariés et : 14

Impact sur l’absentéisme :

  • 37 : aucun impact
  • 15 : impact modéré
  • 2 : impact important

Face à l’absentéisme, les entreprises se sont majoritairement organisées en interne pour apporter des solutions, notamment à travers le covoiturage. Le Medef a d’ailleurs encouragé ses adhérents à privilégier cette solution dans ses communications sur le sujet.

Impact sur la production (retard de livraison / expédition)

  • 32 : aucun impact
  • 13 : impact modéré
  • 3 : impact important

En termes financiers, l’impact sur la production est évalué entre 2 000 et 20 000 € pour les entreprises concernées.

Impact sur les déplacements professionnels

  • 23 : impact modéré
  • 17 : impact important
  • 15 : aucun impact

Les déplacements professionnels sont souvent repoussés. La voiture et, de façon marginale, l’avion, sont privilégiés.Le préjudice financier, pour les entreprises concernées, est évalué entre 200 et 10 000 €.

Impact sur les relations commerciales

  • 26 : impact modéré
  • 18 : aucun impact
  • 9 : impact important

Un hôtelier évoque une baisse de 25 à 50 % de l’occupation sur le marché « corporate », soit une perte de CA de 35 000 euros TTC sur 2 semaines pour son établissement.Plusieurs répondants évoquent spontanément la mauvaise image de la France à l’étranger renforcée par cette situation.

En conclusion, 35 répondants estiment que la grève a déjà engendré des coûts supplémentaires pour leur entreprise.
Le montant global du préjudice financier pour les 55 répondants est estimé à 35 800 €.
####
Contact médias :
Belinda BELIN
Responsable Communication
Tél. 03 80 77 85 70
bbelin@maisondesentreprises.com
Viadeo